Rechercher
Ajouter un communiqué de presse Se connecter

A Lyon, sur le bâtiment S-ONE, le nouveau système de châssis cadres WICLINE 65 fait le mur !

Date Communiqué de Presse : 30 août 2022

Le contexte
Vitrine emblématique de la mutation urbaine du 9e arrondissement de Lyon, le bâtiment tertiaire S-One situé à l’angle de la rue Marietton et de l’avenue Sidoine Apollinaire jouit d’un emplacement stratégique entre Vaise et Gorge de Loup. Livré en mai 2022, il a été érigé en lieu et place d’un hôtel des ventes vieillissant et témoigne d’un tissu urbain qui se renouvelle. Comment, sur cette parcelle contrainte en forme de proue, délimitée par le ruisseau des planches en contrebas, construire des bureaux nouvelle génération, flexibles, adaptés aux attentes d’aujourd’hui et tirant parti de cet environnement ?

Porté par Carré d’Or Promotion, le projet de SOHO répond par un bâtiment tertiaire en forme compact reprenant les codes industriels de son héritage. « Nous avons souhaité entrer en amabilité avec le lieu et son contexte d’où le choix de l’écriture d’une toiture en shed et une architecture au vocabulaire industriel avec une approche acier/verre/métal qui permet de tendre une main vers l’histoire du site » explique Patrick Miton, architecte-urbaniste associé chez SOHO.

Sur 3 246 m2 en R+4 et 2 niveaux de sous-sol, S-One accueille 67 places de stationnement, dont 12 pour des véhicules électriques, un local 2 roues, au rez-de-chaussée un espace d’accueil et sur 4 étages des plateaux de 650 m2 modulables. Les terrasses en toiture, le jardin à l’arrière, les sheds vitrés au dernier étage et, d’une manière générale, les volumes dialoguent avec l’urbain et la rivière adjacente.

Les enjeux
La contrainte du ruisseau à l’arrière du terrain a permis une audace architecturale pour respecter la distance réglementaire de toute implantation de construction à moins de 8 mètres. Le cabinet d’architecte a décidé de construire en retrait du sous-sol et du rez-de-chaussée tout en exploitant aux mieux les étages supérieurs. Ainsi, S-One déroule un bâtiment rectangulaire sur 4 niveaux et un impressionnant porte-à-faux triangulaire de 8 mètres, rendu possible par une structure béton expressive selon quatre croix sur les étages du R+1 et R+2, visibles en façade nord et qui se retournent en façade Est. « Cette structure démonstrative a exigé des études poussées de la part du bureau d’études et permet d’assumer le porte-à-faux sans poutre ou poteau car nous voulions quelque chose d’épurer en volume et notamment en sous-face » indique Patrick Miton. Il a été traité avec bardage poli miroir dans lequel se reflète le jardin et le ruisseau.

Au niveau du travail de la trame des menuiseries et des façades, le choix s’est rapidement porté sur le système de façade cadre WICONA pour les deux principales façades Est et Ouest. « Notre volonté était de faire des modules préfabriqués en atelier, livrés sur le chantier et posés d’une pièce sur l’ossature du bâtiment avec l’ambition un peu nouvelle que les modules soient complément fini sur la peau intérieure et extérieure. » Afin d’apporter une dynamique et du rythme à l’ensemble, le cabinet d’architecture SOHO et l’entreprise LENOIR Métallerie ont imaginé 8 versions de modules. C’est dire l’importance du dispositif mis en oeuvre par l’entreprise Lenoir Métallerie à partir des solutions WICONA.

« La spécificité du projet réside dans le synoptique de l’habillage des façades cadres qui répondaient à un double objectif : donner l’impression d’une cinétique depuis la rue via un kaléidoscope de modules positionnés de manière dynamique et faire illusion que la structure porteuse du projet se situe à l’extérieur, ne laissant apparaître que des objets d’habillage décoratifs en aluminium pour recréer cette modénature » explique Antoine Noyel, DGA de Lenoir Métallerie.

Pour cela, nous avons préconisé de décliner le système de façade cadre par élément WICTEC EL de WICONA et créé un système de châssis cadre à partir de la fenêtre WICLINE 65. 110 éléments ont été fabriqués en atelier, représentant 1 050 m2 de façade déclinée dans 8 designs différents. Chaque bloc/unité est composé de 3 à 5 éléments de remplissage (transparent ou opaque) : châssis vision toute hauteur, tôle décorative, trumeau opaque avec tôle, fenêtre toute hauteur constituée d’une allège fixe transparente, d’une fenêtre double vitrage WICLINE 65HI à ouvrant caché et d’un vitrage en imposte, fixe. Le système de 250 mm de profondeur intègre par ailleurs un store intérieur et des caissons isolants de 200 mm d’épaisseur en laine de roche. Enfin, parmi les 8 designs de modules, deux affichent une forme trapézoïdale pour s’intégrer dans les shed en toiture. Pour ceux-là, WICONA a dû créer deux profilés spécifiques. L’ensemble délivre de fortes performances thermiques et acoustiques. Ucw compris entre 0,98 W/m2.K et 1.40 W/m2.K selon le type de module testé avec vitrage Ug 1.0 et intercalaire aluminium.

La façade nord met en oeuvre un mur rideau WICTEC 50 de 19 mètres de long et 13 mètres de haut. Pour la partie toiture en shed, Lenoir Métallerie a mis en place des châssis isolés et des menuiseries WICLINE 65 (ouvrant caché) en bande filante sur la partie sud.

Résultat : le parti-pris architectural transcende les contraintes et occupe le terrain en épousant sa géométrie. Cet écrin permet des bureaux lumineux.

Gain de temps
L’intérêt majeur du système de châssis cadres WICONA, pour l’architecte comme pour Antoine Noyel, est bien de réduire le temps de pose tout en assurant la qualité de la façade grâce à la préfabrication en atelier : ni pluie, ni poussière pour détériorer les éléments mis en oeuvre, maîtrise du planning. La fabrication en atelier s’établit en temps masqué durant la phase de gros oeuvre. De dimensions H 2 700 x L 3 500 mm, soit la hauteur d’un étage, les modules de 9 m2 prêts à posés sont amenés sur pupitres et hissés sur la façade à l’aide de la grue à tour. Leur accroche de type « porte-manteau » est effectuée grâce à des pattes spéciales permettant de reprendre des tolérances de +/- 10 mm. Après 6 mois d’études et 4 mois de préfabrication, la pose a été réalisée l’été 2021 en quelques jours, à raison de 130 m2 de façades posées par jour.

Certifié BEAM VERY GOOD, S-One a depuis sa livraison trouvé preneur.

Informations entreprise

Hïkou
Hïkou 60 Communiqués de presse En savoir +

De la même société