Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Peter & associés

adresse :
103 Rue Lamarck
75018 PARIS

infos :
Nous sommes une agence de conseil en communication B to B & B to C. Le métier de conseil en communication est en perpétuelle évolution. L’avènement du digital et des médias sociaux a entraîné un bouleversement en profondeur des mécanismes de communication avec l’apparition notamment des influenceurs. Néanmoins, notre mission principale reste de transmettre la bonne information au bon interlocuteur au bon moment pour obtenir un impact maximal auprès des cibles de nos clients. Créée en 1978 par Sylviane et Patrick Peter, Peter & Associés, acquiert rapidement une solide notoriété dans le secteur du luxe et du sport, s’assurant ainsi un positionnement premium et garantissant des réponses adaptées à une demande client des plus exigeantes. En 2018, l’agence de communication, relations presse, relations publiques et évènementiel, IRIS Conseil, a rejoint Peter & Associés. Peter & Associés fait partie du groupe Peter, aux côtés de Peter Auto (organisateur d’évènements dans le domaine de la voiture ancienne) et de SAVH (organisateur du Mans Classic). En avril 2018, Le Groupe Peter choisit de s’associer avec Amaury Sport Organisation (ASO) et l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

contact société
FLOREK Sabrina
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

contact presse
FLOREK Sabrina
Peter & Associés
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Peter & Associés :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Peter & Associés
tous les communiqués Auto-moto
 la fiche societe Peter & Associés

Auto-moto | Peter & Associés | 15-06-2022

SWITCHING ON THE REVOLUTION : SELON UNE NOUVELLE ÉTUDE DE CASTROL, 97 % DES CADRES DU SECTEUR AUTOMOBILE INTERROGÉS SONT CONVAINCUS DE POUVOIR ATTEINDRE LES OBJECTIFS D’ÉLIMINATION PROGRESSIVE DES VÉHICULES À MOTEUR A COMBUSTION INTERNE

• L’étude « Switching ON the rEVolution » révèle également que 97 % des dirigeants mondiaux du secteur automobile interrogés sont convaincus de pouvoir atteindre les objectifs d’élimination progressive des véhicules à moteur à combustion interne.
• 66 % des dirigeants mondiaux du secteur automobile indiquent que la transition vers les véhicules électriques est la priorité stratégique de leur organisation.
• 48 % des consommateurs interrogés en France envisageraient d’investir dans un véhicule électrique pour leur prochain achat automobile.
• Selon les dirigeants mondiaux du secteur automobile interrogés, les objectifs d’élimination progressive des véhicules à moteur à combustion interne prescrits par le gouvernement sont le facteur numéro un d’accélération de la transition, tandis que les conducteurs français de véhicules hybrides et à moteur à combustion interne interrogés affirment que la réduction de la pollution de l’air est le facteur numéro un.


14 juin 2022 - La nouvelle étude de Castrol, « Switching ON the rEVolution : The road to EV readiness for markets, carmakers and consumers », lancée aujourd’hui révèle que la grande majorité (97 %) des dirigeants mondiaux du secteur automobile interrogés sont convaincus de respecter les dates d’élimination imposées par le gouvernement pour les véhicules à moteur à combustion interne (MCI). Malgré cela, ils ne savent pas clairement comment y parvenir : seulement 40 % des sondés estiment que leur entreprise est actuellement prête à passer des véhicules à MCI aux véhicules électriques#.

L’étude indique que les constructeurs automobiles se concentrent toutefois sur la résolution de ces défis, avec près des deux tiers (66 %) des dirigeants mondiaux du secteur automobile qui déclarent que la transition est la priorité stratégique de leur organisation. Cela se reflète également dans l’évolution des dépenses de R&D. L’étude a révélé qu’en 2015, seulement 11 % des dépenses de R&D, en moyenne, étaient axées sur les véhicules entièrement électriques, mais ce chiffre a presque doublé pour atteindre 21 % aujourd’hui et les dirigeants du secteur automobile prévoient qu’il atteindra 31 % d’ici 2025, soit près de trois fois plus en 10 ans. Si les véhicules hybrides sont également pris en compte, d’ici 2025, les dirigeants du secteur automobile interrogés prévoient que plus de 70 % de leurs dépenses en R&D seront axées sur les véhicules électriques et les véhicules hybrides#.

Les consommateurs changent aussi d’état d’esprit, car 48 % d’entre eux interrogés en France envisageant d’investir dans un véhicule électrique pour leur prochain achat automobile. Parmi les consommateurs de l’étude qui avaient déjà sauté le pas, 100 % envisageaient d’investir dans un véhicule électrique pour leur prochain achat automobile.

Facteurs accélérant la transition
La majorité des personnes interrogées croient que les gouvernements ont un rôle essentiel à jouer dans la transition vers les véhicules électriques. Selon 63 % des dirigeants du secteur automobile mondial, les objectifs d’élimination progressive des véhicules à moteur à combustion interne prescrits par le gouvernement sont cités comme le facteur numéro un d’accélération de la transition de l’industrie. Les objectifs de zéro émission nette sont également un facteur important, avec 57 % des cadres du secteur automobile indiquant qu’ils sont un levier important.

En ce qui concerne les consommateurs, l’étude constate que contribuer à réduire la pollution de l’air dans les zones urbaines est le facteur le plus influent pour persuader les conducteurs actuels de véhicules hybrides et à moteur à combustion interne en France à faire le changement (cité comme important par 67 % des consommateurs), suivi par l’idée que les véhicules électriques ont des coûts d’exploitation inférieurs (64 %) et qu’ils émettent des émissions de carbone inférieures à celles des véhicules à essence ou diesel (62 %). Les véhicules électriques dont les coûts d’entretien sont inférieurs à ceux des véhicules à essence ou diesel ont également été cités comme un facteur d’influence.

Nicola Buck, vice-présidente senior du marketing chez bp et directrice du marketing chez Castrol a déclaré : « C’est une période passionnante pour le secteur automobile et nous nous engageons à travailler avec nos partenaires de l’industrie pour contribuer à faire avancer la prochaine génération de technologies et à accélérer la transition vers les véhicules électriques. Le monde du transport passe à l’électrique et des produits comme les e-fluides Castrol ON auront un rôle important à jouer. »

Obstacles sur la voie de l’adoption généralisée des véhicules électriques
Selon les recherches, le plus grand obstacle qui ralentit la transition de l’industrie vers les véhicules électriques est le coût élevé des batteries, 56 % des dirigeants mondiaux du secteur automobile le mentionnent comme une préoccupation. Les autres obstacles les plus importants sont la disponibilité des infrastructures de recharge (43 %) et le manque de compétences technologiques (40 %).

Les consommateurs français partagent également des inquiétudes concernant les infrastructures de recharge avec 74 % des conducteurs de véhicules non électriques dans l’étude citant que celles-ci ne sont pas assez répandues et 79 % déclarant que la recharge ultra-rapide n’est pas assez répandue. Toutefois, le principal facteur dissuasif vis-à-vis des véhicules électriques s’est révélé être le coût initial perçu comme plus élevé, 87 % des consommateurs déclarant que les véhicules électriques sont plus chers que les voitures à essence ou diesel. Les problèmes d’autonomie ont également été jugés dissuasifs : 81 % d’entre eux sont convaincus que l’autonomie des véhicules électriques est plus courte que celle des véhicules à essence ou diesel. Ils ne sont donc pas adaptés aux longs trajets.

Switching ON the rEVolution
Pour accélérer la transition vers les véhicules électriques, l’industrie doit collaborer pour surmonter ces obstacles. Les gouvernements, les fournisseurs d’infrastructures, les constructeurs automobiles et les équipementiers doivent collaborer étroitement et efficacement pour améliorer la fiabilité et la disponibilité des infrastructures de recharge, améliorer la durée de vie de la batterie, l’autonomie des véhicules et réduire les coûts initiaux. Castrol s’engage à collaborer avec ses partenaires de l’industrie pour accélérer la transition et contribuer au passage à l’électrique. Les e-fluides Castrol ON visent à aider l’industrie à surmonter les défis auxquels sont confrontés les véhicules électriques en permettant d’aller plus loin*1, de charger plus rapidement*2 et de durer plus longtemps*3.

Pour télécharger l’étude complète, veuillez consulter : www.castrol.com/EV

#Les cadres du secteur automobile qui travaillent pour les constructeurs de véhicules électriques seulement sont exclus de ces chiffres
* Les avantages des e-fluides de Castrol démontrés lors de tests développés sur mesure 1par rapport à un e-fluide de premier plein grand public 2par rapport à un système de batterie à refroidissement indirect 3par rapport à un e-fluide de transmission automatique standard

*****

Notes à l’éditeur :
Switching ON the rEVolution: The road to EV readiness for markets, carmakers and consumers est une étude d’opinion mondiale menée auprès de 10 000 consommateurs et de 100 dirigeants de constructeurs automobiles (cadres de niveau C-Suite), qui explore les niveaux de préparation pour le passage des véhicules à moteur à combustion interne (MCI) aux véhicules électriques (VE). Elle a été réalisée de novembre à décembre 2021 sur 10 marchés clés : ANZ (Australie et Nouvelle-Zélande), Chine, France, Allemagne, Inde, Japon, pays scandinaves (Suède, Norvège, Finlande et Danemark), Turquie, Royaume-Uni et États-Unis.

À propos de Castrol :
Castrol est l’une des premières marques mondiales de lubrifiants. Fière de son histoire riche en innovations, la marque a toujours nourri le rêve des pionniers. Notre passion pour la performance, associée à notre philosophie du travail en partenariat, a permis à Castrol d’élaborer des lubrifiants et des graisses que l’on retrouve au cœur d’exploits technologiques sur terre, sur mer, dans les airs et dans l’espace depuis plus d’un siècle.

Aujourd’hui, Castrol contribue au développement durable avec sa stratégie Path360 qui définit ses objectifs à l’horizon 2030 visant à réduire les déchets et les émissions de carbone et améliorer les vies. Castrol fait partie du Groupe BP et s’adresse à des clients et des consommateurs dans les secteurs maritime, automobile, industrie et énergie. Nos produits de marque sont reconnus au niveau mondial pour leurs innovations et leurs performances élevées, rendues possibles par notre engagement envers une qualité supérieure et une technologie de pointe.

Pour en savoir plus sur Castrol, veuillez consulter www.castrol.fr..

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2022 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -