Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Agence bpr france

adresse :
3 rue lacuée
75012 paris

web :
www.bprfrance.com

infos :
Agence de conseil en communication / relations presse

contact société
DECAUDIN Sophie
contact email
tél. : 01 83 62 88 12

contact presse
MARTIN TARDIVAT Judith
bpr France
contact email
tél. : 01 8362 88 12

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Agence bpr France :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Agence bpr France
tous les communiqués Services aux entreprises
 la fiche societe Agence bpr France

Services aux entreprises | Agence bpr France | 02-05-2013

Jack Wolfskin - précurseur dans la fabrication propre de vêtements outdoor

• Vêtements techniques performants et protection des intempéries sont inconcevables sans l’utilisation de technologies modernes.
• Objectif atteint pour la responsabilité et sécurité des produits, dorénavant également pour la responsabilité de la chaîne d’approvisionnement.
• Jack Wolfskin est la première entreprise outdoor à créer la transparence sur les fournisseurs, à bannir les polluants de la fabrication et à renoncer d’ici 2020 aux produits chimiques fluorés.
• Prévisions de coopérations à long terme en matière de recherche avec le centre Helmholtz Geesthacht et l’école supérieure de Fresenius, ainsi que de conseil par EcoAid by Manfred Krautter.
• Déjà aujourd’hui, des investissements annuels à hauteur de six chiffres.

Avec la publication d’une feuille de route détaillée concernant l’abandon des produits chimiques fluorés, Jack Wolfskin endosse le rôle de précurseur dans l’industrie outdoor dans le domaine de la gestion écologique des produits chimiques.

En étendant la responsabilité pour le produit actuelle à une responsabilité complète pour la production, Jack Wolfskin s’engage dorénavant à créer une transparence sur l’utilisation de produits chimiques chez les fournisseurs. L’objectif ambitieux consiste à éviter totalement les polluants d’ici 2020. Étant donné que les avancées techniques actuelles ne permettent pas de fabriquer des vêtements outdoor durablement performants et anti-intempéries sans utiliser de produits chimiques tels que les PFC, Jack Wolfskin entreprend dans ce domaine une coopération avec deux des instituts de recherche les plus renommés : le Centre Helmholtz Geesthacht (centre pour la recherche côtière et sur les matériaux), ainsi que l’école supérieure Fresenius soutiennent le fournisseur outdoor de Idstein par une recherche fondamentale et appliquée.

En tant qu'un des premiers fournisseurs de vêtements outdoor en Europe, Jack Wolfskin a conscience de sa responsabilité envers ses clients et l’environnement.

C’est pour cette raison que Jack Wolfskin, par son affiliation à la Fair Wear Foundation et la publication de son bilan social fournisseurs, est déjà à la pointe en matière de standards sociaux dans les pays de production. En outre, Jack Wolfskin est attaché depuis longtemps aux aspects tels que la sécurité absolue des produits et des standards maximaux pour les matériaux, la confection et les technologies de produits. Il est donc logique que Jack Wolfskin se donneà présent pour objectif de servir de référence dans l’industrie également dans le domaine d’une fabrication propre. À ce sujet, le but d’ici 2020 c’est en particulier de substituer les produits chimiques tels que les hydrocarbures perfluorés (PFC), ce qui n'est actuellement pas encore possible complètement, pour pouvoir garantir au client non seulement une protection parfaite contre les intempéries, mais aussi la protection préventive de l'environnement.

« Nous savons que la route sera longue et semée d’embuches », affirme Michael Rupp,
PDG de Jack Wolfskin. « Mais avec notre savoir-faire et des partenaires de premier ordre à nos côtés, nous sommes sûrs d’atteindre nos objectifs ambitieux. »

Spécialement les clients de produits outdoor ont un rapport particulier à la fois au produit et à l'environnement. D'un côté, ils exigent des vêtements sûrs et fiables pour leurs circuits, qui ont parfois lieu sous des conditions climatiques extrêmes. De l’autre côté, ils ne veulent pas nuire inutilement à la nature, qui constitue leur cadre préféré. Pour maîtriser ce défi, Jack Wolfskin regroupe ses nouveaux objectifs sous le slogan suivant : « Nous allons encore plus loin, pour que vous soyez protégés par tous les temps ».

Partenaires de renom

Pour atteindre cet objectif, Jack Wolfskin a entre autres conclu une coopération à long terme avec le centre Helmholtz Geesthacht (centre pour la recherche côtière et sur les matériaux). L’école supérieure Fresenius quant à elle, est chargée de couvrir la partie concernant la recherche appliquée. En plus, EcoAid by Manfred Krautter soutient Jack Wolfskin dans l’optimisation de la sécurité et la durabilité des produits de l'entreprise et des chaînes d'approvisionnement associées. En coopération avec le centre Helmholtz Geesthacht, Jack Wolfskin continue à faire avancer la recherche fondamentale sur la propagation et l’impact environnemental des PFC. Déjà aujourd’hui, les scientifiques au niveau mondial orientent leurs recherches sur les composés polyfluorés.

« Par la coopération avec Jack Wolfskin, nous espérons obtenir des données concrètes sur l’utilisation et les voies de propagation de produit chimiques polyfluorés », explique le chercheur en recherche côtière Prof. Dr. Ralf Ebinghaus du centre Helmholtz Geesthacht, « en outre il sera intéressant pour nous de voir quelles sont les conséquences mesurables de l’abandon des produits chimiques fluorés sur les milieux marins. »

À partir de l’année prochaine, Jack Wolfskin soutiendra la conférence internationale, organisée par l’école supérieure Fresenius, sur les produits chimiques tels que les hydrocarbures perfluorés.

En partenariat avec l’école supérieure Fresenius, des matériaux sans PFC, mais également hydrofuges, lipophobes et anti tâche doivent être développés, qui jusqu’à maintenant n’existent pas encore pour le textile.

« L’abandon des produits chimiques fluorés et le développement de substances alternatives constituent un défi scientifique que nous voulons volontiers relever ensemble avec Jack Wolfskin et le centre Helmholtz Geesthacht », ajoute Prof. Dr. Thomas Knepper, doyen de la faculté de chimie & biologie et directeur de l’institut de recherche analytique (Institue For Analytical Research) à l’école supérieure Fresenius.

Produits chimiques perfluorés et polyfluorés (PFC, PFOS, PFOA)

Même si les produits chimiques utilisés par Jack Wolfskin sont sans dangers pour la santé des porteurs de vêtements outdoor, car solidement fixés au vêtement, des polluants peuvent se retrouver, pendant le processus de fabrication, dans les eaux usées et ainsi dans l’environnement. Ce sont surtout les PFC qui s'accumulent ici en raison de leur manque de dégradabilité. Les principales substances individuelles appartenant au groupe des PFC sont le perfluorooctane sulfonate (PFOS) et l’acide perfluorooctanoïque (PFOA). Les PFOS et PFOA sont des matières premières tout comme des produits annexes qui confèrent au matériau les propriétés hydrofuges, lipophobes et anti tâche.

Toutes les entreprises de produits chimiques allemandes ont cessé la production de PFOS mondialement en 2002. Au sein de l’UE, les produits contenant des PFOS sont régis par la directive 2006/122/CE avec une valeur limite de 1 µg/m2. Jack Wolfskin a tout de même interdit totalement l’utilisation des PFOS dans ses produits depuis déjà plusieurs années.

Les PFOA en revanche, ne sont jusqu’à présent pas règlementés par l’UE, alors qu’ils présentent des propriétés similaires aux PFOS. Jack Wolfskin a depuis 2007 déjà interdit les PFOA pour la protection préventive du consommateur conformément aux directives légales des PFOS.

C'est pourquoi les PFOS, tout comme les PFOA, ne sont actuellement plus utilisés dans le processus de fabrication de Jack Wolfskin et sont ainsi d’ores et déjà bannis de tous les produits anti-intempéries d’ici la fin 2014.

Gestion des produits chimiques chez Jack Wolfskin

En tant que marque responsable, Jack Wolfskin s’engage depuis des années à respecter une liste complète de produits chimiques interdits qui s'oriente a minima aux valeurs limites du standard OEKO-TEX®. En plus, l’entreprise est devenue en 2011 partenaire du système bluesign® pour limiter l’utilisation de produits chimiques dès le processus de fabrication de matériaux. Qui plus est, en tant que membre du groupe « Zero Discharge of Hazardous Chemicals », Jack Wolfskin met en place le plan d’action « Joint Roadmap » dont l’objectif est d’empêcher, au plus tard d’ici 2020, la libération de produits chimiques dangereux, dont les PCF.

Déjà aujourd'hui, Jack Wolfskin investit annuellement un montant à six chiffres, pour veiller à un processus de fabrication propre et continuera à augmenter cet investissement dans les années à venir.

Fonctionnalité, qualité et innovation pour tous ceux qui se sentent chez eux dehors

Jack Wolfskin est l’un des premiers fournisseurs européens de vêtements, chaussures et équipements outdoor techniques en Europe, ainsi que le plus grand franchiseur du commerce spécialisé du sport en Allemagne. En Europe et en Asie, les produits Jack Wolfskin sont actuellement disponibles dans plus de 850 franchises et plus de 4 000 points de vente.

Les produits Jack Wolfskin se distinguent par un haut niveau de fonctionnalité et d'innovation, ainsi qu'une forte orientation utilisateur. Ces dernières années, Jack Wolfskin a lancé avec succès de nombreuses nouveautés, tant dans les matériaux que dans les produits. L'entreprise est membre de la Fair Wear Foundation et partenaire du système bluesign®. Depuis 2012 Jack Wolfskin est également membre de l'initiative « Zero Discharge of Hazardous Chemicals ». Jack Wolfskin est le fournisseur officiel de l'équipe autrichienne de ski nordique et de l'école d'alpinisme d'Innsbruck. Au cours de l’année civile 2012, le chiffre d’affaires de l’entreprise s’élevait à 351 millions d’euros. Jack Wolfskin dont le siège se situe à Idstein im Taunus emploie 700 personnes.


Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2019 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -