Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Agence bpr france

adresse :
3 rue lacuée
75012 paris

web :
www.bprfrance.com

infos :
Agence de conseil en communication / relations presse

contact société
DECAUDIN Sophie
contact email
tél. : 01 83 62 88 12

contact presse
MARTIN TARDIVAT Judith
bpr France
contact email
tél. : 01 8362 88 12

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Agence bpr France :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Agence bpr France
tous les communiqués Services aux entreprises
 la fiche societe Agence bpr France

Services aux entreprises | Agence bpr France | 26-05-2011

APPARTAGER.com présente les résultats de son étude portant sur la colocation idéale en France :

Aux tâches ménagères tu participeras,
aux dépenses tu penseras,
alors, un bon colocataire tu seras !

Pour les colocataires Français, à l'instar des italiens et des espagnols, une juste répartition des tâches ménagères et l'attention portée aux factures communes sont les points essentiels pour bien vivre ensemble. C’est ce que révèle une étude publiée par APPARTAGER.com, le N°1 de la colocation en ligne, réalisée en avril/mai en France, Italie et Espagne auprès d’un panel de plus de 3000 personnes dont 1042 membres français, et portant sur divers aspects de la vie en colocation.

L'analyse comparative des résultats permet de mieux appréhender la réalité de la colocation grâce, notamment, aux réponses relatives aux sources de conflit et à leur gestion, aux critères préférentiels pour la sélection d'un nouveau colocataire, aux habitudes quotidiennes, aux attentes de chacun quant à la vie en communauté. Elle met également en lumière une évidente unité de comportement et de perception entre Français, Italiens et Espagnols. Certainement, un fond culturel latin en commun malgré quelques différences à la marge. L'Europe du sud n'est pas un mirage, elle existe bel et bien !



Une colocation harmonieuse, qu'est ce que c'est ?

Au regard des réponses apportées par les utilisateurs français (offrant ou demandeur) du site APPARTAGER.com, il apparaît clairement que pour 93,3% d'entre eux, le critère essentiel pour une bonne colocation est le juste partage des tâches ménagères, talonné de près par le montant des factures (81,1%). Viennent ensuite les règles concernant l'organisation des fêtes (74,4%) et la possibilité de recevoir, sa ou son petit ami (69,2%). Cet ordre de préférences est identique, et sensiblement dans les mêmes proportions, à celui obtenu auprès des usagers espagnols. Les Italiens, quant à eux, se distinguent en plaçant quasiment au même niveau l'attention portées aux dépenses communes (factures d'énergie, d'eau, …) et l'organisation des tâches ménagères, puis en étant plus sensibles à la présence des animaux dans l'appartement qu'à l'organisation des fêtes.



À ce propos Christophe Honoré, responsable du site APPARTAGER.com, souligne que « pour choisir le bon colocataire, de multiples paramètres sont à prendre en considération. Il n'est évidemment jamais simple de trouver le bon équilibre entre les critères de choix et les attentes de chacune des parties. C'est pourquoi sur APPARTAGER.com nous conseillons vivement à nos usagers de renseigner avec la plus grande précision leur profil. Une pré-sélection efficace, basée sur la recherche d'affinités grâce à un profil bien renseigné, débouche le plus souvent sur une mise en contact potentiellement concluante. »



Les sources de conflit au sein de la colocation : stop aux idées reçues !

Une chose est certaine pour tous, Français, Espagnols ou Italiens, une maison propre et bien tenue est un gage d'harmonie au sein de la colocation. Pourtant, les tâches ménagères, nécessaires pour atteindre ce nirvana communautaire, s'avèrent être la première source de conflit (23,9% des sondés Français la désigne comme la cause la plus importante, 25,8 des Italiens, 25,7% des Espagnols). Compte tenu du caractère fastidieux de ces tâches, ces résultats ne sont pas étonnants. Entre ceux qui tentent de se défiler plus ou moins subtilement et ceux qui ne remplissent pas leur part d'effort, la tension peut vite montée. Pour y remédier, deux types de solutions sont envisagées. Contrairement aux idées reçues, les Italiens et les Espagnols sont nettement plus favorables à une planification des tâches à effectuer (55,2% et 51%) que les Français, qui préfèrent une répartition moins cadrée où chacun mettrait la main à la pâte (65,1% contre 21,4% pour le roulement planifié).





Autres points de conflits qui tordent le cou à certaines idées reçues : l'organisation des fêtes dans l'appartement et l'accueil d'invités (partenaire). Sur ces sujets, les colocataires français s'avèrent être nettement plus tolérants que leurs homologues italiens et espagnols. Alors qu'en France, il est communément admis qu'ils en sont les champions, l'organisation de fêtes au sein de la colocation représente la deuxième source de conflit pour les Espagnols (17,2%). En revanche, elle n'est jugée importante que pour 7,3 % des Français interrogés, soit en sixième position, derrière le partenaire qui reste dormir (7,5%). Sur ce dernier point, pour les Italiens comme pour les Espagnols, les partenaires dormant régulièrement dans la colocation sont considérés comme une source importante de conflit et entre dans leur top 4.

Quant aux habitudes de vie, l'étude indique clairement que les colocataires français ne supportent ni le désordre, ni le bruit, ni les emprunts excessifs d'effets personnels. Pour eux, ces 3 points sont ceux pouvant le plus nuire à l'ambiance de la colocation. On retrouve sensiblement les mêmes résultats dans l'enquête menée auprès des Italiens.



Sources de conflit désignés comme les plus importantes par les sondés français :

La répartition des tâches ménagères ……………………………………. 23,9%
Les factures ………………………………………………………………… 12,1%
Les animaux ………………………………………………………………… 9,8%
Le partage de la nourriture ………………………………………………… 9%
Le partenaire qui reste dormir …………………………………………….. 7,5%
L'organisation des fêtes …………………………………………………… 7,3%


Les pires habitudes au sein de la colocation qui dégradent l'ambiance :

1. Le désordre ………………………………………………………………… 28,6%

2. Le bruit ……………………………………………………………………… 26%

3. L'emprunt excessif d'effets personnels …………………………………. 23,3%



… et le dialogue comme antidote

Quand il y a crise et que les tensions montent, il faut se réjouir qu'une large majorité de colocataires interrogés (60,3%) plébiscite le dialogue comme moyen le plus efficace pour résoudre le ou les conflits. Fort heureusement, seulement 2,9% reconnaissent aller à l'affrontement par des disputes ou encore 3,4% laisser pourrir la situation.



Christophe Honoré poursuit, « la colocation idéale serait de faire coïncider désirs et réalité. Il est intéressant de mettre en perspectives les 4 sources de conflit jugées les plus importantes avec les 4 critères préférentiels de sélection d'un nouveau colocataire. Force est alors de constater que la réalité ne traduit pas toujours les intentions et les attentes affichées lors des entretiens. Dans le meilleur des mondes et en toute logique, les critères de sélection ne devraient pas apparaître dans la liste des conflits, pourtant côté Français, les tâches ménagères et les factures brillent par leur présence en tête des deux listes. »



Et de conclure « Nous recommandons à nos membres, qu'ils soient loueurs ou demandeurs, lors de tout entretien préalable, de faire preuve de la plus grande transparence quant à leurs intentions et exigences en abordant sans tabous toutes les questions relatives à la vie communautaire. Bien que la majorité des personnes interrogées nous ont avoué avoir déjà eu quelques mauvaises expériences de colocations, les membres inscrits sur APPARTAGER.com nous font régulièrement part de leur satisfaction d'avoir choisi ce mode de location qu'ils jugent personnellement épanouissant et économiquement satisfaisant.».

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2019 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -