Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Bgd

adresse :
41, rue Le Nôtre
30906 Nîmes Cedex 2

infos :
BGD est éditeur de solutions pour la gestion du risque et du poste client (encours, relance, litiges, procédures): - FNIP (Fichier National des Incidents de Paiement) - Collectys (logiciel de recouvrement et de gestion de la relation financière client) - Procréances (logiciel dédié aux cabinets de recouvrement de créances)

contact société
Leloup Laurent
contact email
tél. : 04 50 77 32 34

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
BGD :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


BGD
tous les communiqués Informatique
 la fiche societe BGD
les tags associés : CRM

Informatique | BGD | 02-10-2005

BAM - Business Activity Monitoring software (BPM, EAI, BAM, workflow)

En quoi consiste votre offre ? Peut-elle être assimilée à de l’EAI ?
Nous proposons en fait une couche intelligente à l’intégration. La différence réside dans l’intégration des aspects humains. Les offres EAI se contentent d’intégrer des applications hétérogènes et de faire en sorte que les formats de fichiers puissent communiquer. Les outils de BPM suivent quant à eux une démarche différente : ils partent du principe que l’échange des données est soumis à une question métier. Prenons le flux de la commande, par exemple. L’entreprise reçoit un fax de commande, le saisit dans la gestion commerciale puis dans la comptabilité, vérifie ses niveaux de stock avant de lancer une production et une livraison. Elle encaisse alors le montant de la commande. La commande constitue un processus métier qui fait interagir d’une part, des systèmes d’information différents, ce que fait l’EAI, et d’autre part, des individus. Car la réalité veut que l’entreprise a besoin d’interventions humaines pour prendre des décisions. L’intérêt par rapport à un EAI est de traiter une dimension métier et d’être visible de l’utilisateur ou du manager fonctionnel. L’entreprise qui possède un système hétérogène cherche à fédérer des données mais aussi ses collaborateurs. Le but ultime étant de réduire les flux pour gagner de l’argent.

Ce système nécessite d’analyser très finement les processus et de paramétrer ?
Il nécessite que les collaborateurs possèdent une vision claire de ce qu’ils font. Nous nous appuyons, pour ce faire, sur les travaux des consultants en termes de processus ou les certifications ISO 9001 version 2000 pour lesquelles les entreprises doivent définir leurs processus. Nous partons de l’existant qui est simplement un descriptif manuel des bonnes pratiques ou un logigramme et nous l’exécutons. Notre bibliothèque se compose de plus de 150 connecteurs aux différentes briques du système d’information. Nous paramétrons ainsi le descriptif du flux, les échanges avec les utilisateurs (email de relance, saisie, validation de l’information), des descriptions d’écrans que nous générons directement à partir de notre outil.

Entreprises cibles :
Généralement, les PME de 300 personnes environ. Nous avons réalisé, par exemple, chez un de nos clients le suivi des formations. Le système, intégré dans l’Intranet, permet un meilleur suivi de la demande de formation, la réduction des risques d’erreurs, l’automatisation de certaines tâches (édition, relance par email) et l’élimination de la circulation des documents papier. Autre illustration, une entreprise qui réalise la gestion et le pilotage de ses processus de production de skis depuis la planification jusqu’au pilotage du cycle de vie produit en passant par le suivi de la sérigraphie, du moulage, de l’usinage et de la finition. Au final, le temps de cycle a été réduit de deux jours, la production peut être planifiée en temps réel, les tâches sans valeur ajoutée ont pu être éliminées. Pour une autre entreprise, un processus des temps passés sur chantiers est désormais consolidé et intégré dans les logiciels de paie et de comptabilité. La marge sur projet dont le ROI a été évalué à 18 mois, est ainsi mieux estimée. Enfin, un autre client effectue grâce à notre solution le suivi des cycles de conception, promotion et commercialisation de résidences médicalisées. Les fonctionnalités intégrées ont été les suivantes : GED, courrier électronique, connexion aux outils de CRM et de simulation financière.

Approche métier :
L’outil est bien perçu par des non informaticiens car contrairement à un progiciel, les utilisateurs orchestrent leurs tâches à leur gré, ce n’est pas le logiciel qui décide pour eux. Le paramétrage permet une approche très itérative avec les utilisateurs. De ce fait, le temps d’appréhension est très court. Nous privilégions les petits projets à répétition. Il s’agit de commencer par un processus, soit de 3 à 6 mois, qui fait fort d’exemple. Une démarche à l’opposé de celles des ERP qui sont opérationnels très tard.

Axes de développement futurs :
Nous sommes en train d’ajouter à la version future, les notions de pilotage de processus. Car une fois le processus automatisé, il faut le piloter : mettre en place des alertes, des tableaux de bord, des systèmes de simulation qui permettent la mesure de performance du processus et à l’entreprise de suivre en temps réel le processus, sa performance et de l’améliorer. La version actuelle comprend déjà un certain nombre de fonctions de pilotage qui vont s’étendre dans la version suivante. Sur ce point, il existe beaucoup d’attentes des clients et des prospects.

Laurent Leloup - 0033 (0)6 88 36 82 40

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2022 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -