Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Réflexion publique

adresse :
25, rue Trébois
92300 Levallois-Perret

web :
www.reflexion-p
ublique.com


infos :
Agence de communication qui définit et met en œuvre des programmes de communication pour les marchés professionnel et grand public.

contact société
Perez Marie
contact email
tél. : 01 55 21 01 49

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Réflexion Publique :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Réflexion Publique
tous les communiqués Informatique
 la fiche societe Réflexion Publique

Informatique | Réflexion Publique | 23-09-2009

Network Instruments fête son quinzième anniversaire

Plusieurs spécialistes de l’industrie reviennent sur cette période placée sous le sceau de l’innovation.

Grâce à une offre de produits unifiée, une gestion solide et une attention particulière accordée à ses clients, la société a réussi à maintenir une croissance à deux chiffres depuis sa création.

Paris, le 16 septembre 2009 – Network Instruments, l’un des premiers fournisseurs de solutions d’analyse novatrices pour la disponibilité continue et l’intelligence réseau, entre dans sa seizième année d’activité. Depuis sa création en 1994, la société a enregistré chaque année une croissance à deux chiffres grâce à sa gamme de produits Observer® dont la licence a été acquise par plus de 60 000 clients à travers le monde. Pour célébrer cet anniversaire, Network Instruments a demandé à plusieurs experts et clients de revenir sur les événements qui ont jalonné ce parcours exceptionnel.

En 1994, Roman Oliynyk (CEO) et Douglas Smith (Président) ont créé Network Instruments dans le but de développer une solution d’analyse réseau plus performante et présentant un rapport prix/performances optimisé. S’ils n’ont pas changé d’objectif au fil des ans, Roman Oliynyk et Douglas Smith ont aujourd’hui élargi leur rayon d’action. Le produit qui a vu le jour dans le sous-sol de la maison de Douglas sous la forme d’un simple logiciel s’est transformé en une plate-forme entièrement intégrée, dont le rôle est d’administrer les performances du réseau et des applications.

« Il est extraordinaire d’imaginer combien notre entreprise et l’industrie ont évolué en quinze ans », déclare Douglas Smith. « La toute première version téléchargeable d’Observer était hébergée sur un babillard (BBS) CompuServe et à l’époque, il était difficile de prédire à quel point les réseaux et Internet allaient s’intégrer de façon aussi étroite dans le tissu des entreprises internationales. Mais malgré cette rapide évolution, certaines choses n’ont pas bougé. Ainsi, la technologie Ethernet est toujours la base des échanges en réseau ».

Première entreprise à associer des fonctions de surveillance en temps réel et de forage au niveau des paquets au sein d’une seule et unique plate-forme, Network Instruments poursuit sa conquête des entreprises dans tous les secteurs industriels. Aujourd’hui, les produits de la gamme Observer sont utilisés par 70 % des entreprises figurant au palmarès Global Fortune 100. La société est également connue pour avoir créé le premier analyseur économique sous Windows et avoir été le premier éditeur de solutions analytiques à créer une carte de capture Gigabit et 10 Gbits. Et cette année, Network Instruments a été le premier éditeur de logiciels à intégrer la surveillance de machines virtuelles (VM) dans sa solution analytique.
Steve Steinke, Directeur de Recherche Réseaux du cabinet The 451 Group spécialisé dans les hautes technologies, a indiqué dans une étude récente[1]: « Année après année, Network Instruments a intégré les demandes de ses clients en plus de ses propres bonnes idées, de sorte que son produit Observer, qui à l’origine était un simple analyseur dédié à l’affichage de paquets en un point unique, est aujourd’hui un moteur analytique multi-points complet, capable de reconstituer des semaines, voire des mois entiers de trafic. Pourvue de moyens de plus en plus importants, la société doit faire face à une concurrence toujours plus vive, ce qui ne l’empêche pas de poursuivre son développement et de répondre aux exigences des grandes entreprises du monde entier ».

Network Instruments doit, dans une large mesure, son succès à une gamme de produits unifiée bénéficiant de fonctionnalités robustes. Observer Reporting Server fournit des vues complètes des performances du réseau, tout en permettant à l’administrateur de « forer » jusqu’au niveau des paquets pour procéder à l’analyse des causes profondes des incidents. Les sondes Gigastor™ réduisent considérablement le temps consacré au dépannage en éliminant la réplication des problèmes. Les fonctions d’expertise réseau (forensic) et d’analyse experte permettent pour leur part de résoudre rapidement les problèmes de sécurité au niveau des applications et du réseau.

Pour davantage d’informations sur les étapes qui ont marqué l’histoire de Network Instruments, rendez-vous sur : www.networkinstruments.com/15.
Pour célébrer son quinzième anniversaire, Network Instruments a recueilli le témoignagne de clients, d’analystes, de spécialistes des réseaux à propos de l’évolution de l’industrie. Voici leur analyse de ces importantes évolutions :

À propos du métier d’administrateur réseau

« Elle n’est pas si loin l’époque où les systèmes informatiques disposaient de leurs propres réseaux dédiés! Il est vrai que cela limitait les problèmes de convergence et d’interopérabilité, mais parallèlement empêchait les évolutions et opportunités de business majeures que nous connaissons aujourd’hui dans les entreprises. Le métier d’administrateur réseau se limitait alors à savoir utiliser un fer à souder, une pince et savoir lire une adresse hexadécimale ou binaire. Depuis ces quinze dernières années, la révolution technologique opère et accélère de façon vertigineuse!
La naissance de Network Instruments arrivant à point alors pour nous aider à décrypter ce nouveau monde en permanente évolution dans lequel convergent aujourd’hui de multiples technologies et applications indispensables à notre économie moderne….. » Xavier Molteni, Consultant BASOM

À propos de l’administration des applications

« Je dois me faire vieux, car je me souviens de l’époque où les applications ne résidaient pas sur le réseau, mais sur des grands systèmes, les mainframes, qui étaient connectés, c’est-à-dire assemblés de façon élémentaire, à d’autre ressources en fonction des besoins. Aujourd’hui, ce sont les applications qui définissent le réseau. » John Davis, Spécialiste Infrastructures EDS, groupe HP

À propos de la présence croissante des réseaux

« Les réseaux ont contribué à la démocratisation de l’informatique au début des années 80 en permettant de déplacer la puissance de calcul vers les micro-ordinateurs. Au cours de ces quinze dernières années, Internet a permis à l'informatique en réseau de trouver sa place dans les foyers. Aujourd’hui, grâce à des réseaux de hautes performances omniprésents, notamment sans fil et à haut débit, il est possible d’être connecté partout et en permanence. Les réseaux sont devenus le système nerveux numérique de la société moderne. John Dix, Rédacteur en chef NetworkWorld.com

À propos de l’infrastructure informatique

« Il y a quinze ans, la mission des DSI était de créer l’infrastructure puis de déployer des applications permettant d’automatiser certains processus métier importants. Aujourd’hui, il s’agit d’augmenter l’efficacité de l’infrastructure et de s’appuyer sur cette infrastructure pour accroître la valeur ». Jim Metzler, Principal Analyst Ashton, Metzler & Associates

À propos de la véritable origine des problèmes réseau

« Si les administrateurs de réseau ont connu une exceptionnelle évolution technologique au cours de ces quinze dernières années, une chose n’a pas évolué : quelle que soit la nature du problème, c’est toujours le réseau qui en est toujours tenu responsable ! Gartner estime que d’ici 2012, plus de 80 % des problèmes de disponibilité et de performances des applications seront imputés à des problèmes réseau, alors que celui-ci représentera en fait moins de 20 % des causes profondes. En ce qui concerne l’avenir, les administrateurs réseau vont être soumis à une pression croissante et devoir faire en sorte non seulement de remédier aux dysfonctionnements et d’empêcher les problèmes de performances du réseau, mais également de remplir les objectifs de performances des applications. Debra Curtis, Research Vice President , IT Operations Management, Gartner Inc.
À propos des besoins des utilisateurs d’accéder immédiatement aux contenus
« Dans un monde où les utilisateurs veulent accéder sans délai aux applications et aux contenus Web, les équipes en charge des réseaux doivent pouvoir compter sur les bons outils, avoir les moyens de procéder rapidement à des diagnostics et être en mesure de résoudre des problèmes complexes afin de satisfaire aux attentes des clients. Faute d’outils tels que GigaStor ou Observer, le dépannage et la résolution des problèmes peuvent souvent nécessiter plusieurs heures, voire davantage, pendant lesquelles le client souffre, s’en va et ne revient pas ». James W. Harrison, Senior Network Security Engineer, PDX Inc.

À propos de la complexité croissante des réseaux

« J’ai débuté ma carrière comme stagiaire avec Norm Abramson sur le projet AlohaNET avant d’occuper différents postes chez Xerox, pour un distributeur Novell et au service du gouvernement fédéral, sans oublier ma participation à l’équipe Interop NOC depuis 1995. Cette industrie a évolué, passant d’un monde où l’on apprenait tout juste à communiquer aux premiers jours d’Ethernet et du protocole Token Ring à une économie mondiale totalement dépendante d’un Internet planétaire. Il est important de souligner que cette croissance massive a été accompagnée par l’apparition de couches d’abstraction qui nous ont éloignées des diagnostics « assis » tels que nous les pratiquions à l’origine. La suite de diagnostic va évoluer de façon sophistiquée pour pouvoir analyser ces différentes couches et dessiner ainsi le futur des réseaux. Car vous voyez, nous sommes tout proches des réseaux omniprésents décrits par des auteurs comme Clarke, Asimov, et Heinlein où les communications feront tomber les frontières entre pays ». Brian Chee, Director Advanced Network Computing Laboratory School of Ocean and Earth Science and Technology - Université de Hawaii.

[1] L’étude publiée par le cabinet The 451 Group sous le titre “Network Instruments delivers fast diagnoses for application performance management” et à laquelle Steve Steinke fait référence dans ce communiqué de presse est un document réalisé de manière indépendante et qui n’a été ni commandité ni financé de quelque manière que ce soit par Network Instruments. Ce document et son contenu sont la propriété exclusive de The 451 Group, © 2008. Les extraits qui figurent dans le présent communiqué de presse ont été reproduits avec son autorisation. Le texte intégral de ce document est disponible sur le site www.the451group.com.

À propos de Network Instruments

Network Instruments fournit des informations détaillées sur les réseaux et assure la disponibilité en continue des réseaux d’entreprise grâce à des solutions d’analyses innovantes. Les professionnels de l’informatique se fient à la gamme de produits Observer pour résoudre efficacement tout souci lié au réseau et pour assurer la bonne gestion des nouveaux déploiements, grâce à une visibilité inégalée. En combinant des outils complets de gestion et d’analyse réseaux avec des sondes distribuées de haute performance, Observer simplifie la maintenance et permet d’optimiser la performance du réseau et des applications.
La société s’affirme comme un pionner en matière de retour sur investissement grâce à son architecture NI-ADN (Administration Distribuée du Network), qui permet d’intégrer avec succès les fonctionnalités d’analyse sur des plateformes réseaux hétérogènes via une interface de monitoring unique.
Network Instruments est basé à Minneapolis (Minnesota) et dispose de bureaux à Paris, Londres, Munich, Copenhague et à travers l’Amérique du Nord, ainsi que d’un réseau de distributeurs couvrant plus de 50 pays. Parmi plus de 60 000 licences Observer installées, Network Instruments compte parmi ses clients en France : Le Figaro, The Phone House, Alcatel, France Telecom, Les Salins du Midi, Les Pages Jaunes, Total, Air France... et équipe aujourd’hui en France plus d’une nouvelle société par jour de sa solution Observer.

Pour plus d’informations, visitez www.networkinstruments.fr

Contacts Presse

Marie Perez/Christina Ferreira
mariep@reflexion-publique.com / christinaf@reflexion-publique.com
www.reflexion-publique.com
www.reflexion-publique.com/blog

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2022 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -