Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Peter & associés

adresse :
103 Rue Lamarck
75018 PARIS

infos :
Nous sommes une agence de conseil en communication B to B & B to C. Le métier de conseil en communication est en perpétuelle évolution. L’avènement du digital et des médias sociaux a entraîné un bouleversement en profondeur des mécanismes de communication avec l’apparition notamment des influenceurs. Néanmoins, notre mission principale reste de transmettre la bonne information au bon interlocuteur au bon moment pour obtenir un impact maximal auprès des cibles de nos clients. Créée en 1978 par Sylviane et Patrick Peter, Peter & Associés, acquiert rapidement une solide notoriété dans le secteur du luxe et du sport, s’assurant ainsi un positionnement premium et garantissant des réponses adaptées à une demande client des plus exigeantes. En 2018, l’agence de communication, relations presse, relations publiques et évènementiel, IRIS Conseil, a rejoint Peter & Associés. Peter & Associés fait partie du groupe Peter, aux côtés de Peter Auto (organisateur d’évènements dans le domaine de la voiture ancienne) et de SAVH (organisateur du Mans Classic). En avril 2018, Le Groupe Peter choisit de s’associer avec Amaury Sport Organisation (ASO) et l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

contact société
FLOREK Sabrina
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

contact presse
FLOREK Sabrina
Peter & Associés
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Peter & Associés :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Peter & Associés
tous les communiqués Auto-moto
 la fiche societe Peter & Associés

Auto-moto | Peter & Associés | 24-01-2022

Glasurit/Compétition des Métiers WorldSkills : en route pour Shangaï…

La seconde phase de la Finale Nationale de la compétition des Métiers WorldSkills dans la catégorie « peinture automobile » s’est déroulée à Lyon du 13 au 15 janvier derniers. Durant ces trois jours, les finalistes régionaux se sont affrontés autour de cinq épreuves tout aussi techniques que pour la phase 1. Retour sur ces jours riches en émotions avant de découvrir le podium 2022…

La compétition des Métiers WorldSkills : une finale nationale digne des plus grandes compétitions
Quelques chiffres pour expliquer l’ampleur de cette 46ème édition de la compétition WorldSkills : près de 600 compétiteurs étaient répartis parmi les 64 métiers en compétition et notés par 530 jurés professionnels, le tout sous la surveillance de 130 experts et experts adjoints.
A la fin de la première phase, qui représentait 50 % des points, chaque candidat a reçu un bilan de ses épreuves comprenant ses notes pour chaque module accompagné de la note la plus forte. La phase 2 a permis de clôturer les comptes puisqu’elle représentait 50 % des points restant.
La compétition des Métiers WorldSkills s’est toujours donnée pour mission de rechercher et valoriser les personnes qualifiées en démontrant que les compétences sont aussi importantes pour la croissance économique que pour la réussite personnelle. A travers le monde entier, les jeunes talents qualifiés sont recherchés et rares. C’est pour cela que Glasurit soutient la compétition des Métiers WorldSkills depuis de nombreuses années.

Glasurit a toujours été un précurseur dans le domaine de l’enseignement des peintres en carrosserie grâce à des programmes de formations complets et adaptés aux besoins de chacun. En effet, le développement des produits et des systèmes d’application oblige les carrossiers à se former de façon régulière aux nouvelles techniques et innovations afin qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles.

Thierry Leclerc – Responsable du département Technique Europe de l’Ouest – BASF France Division Coatings – déclare : « Le partenariat de Glasurit avec la compétition WorldSkills France s’inscrit dans la démarche de la marque et du groupe visant à s’engager sur la formation, l’apprentissage et l’emploi des jeunes. C’est une expérience très enrichissante qui leur permettra d’apprendre des techniques encore plus poussées pour leur futur métier. ».

Des compétiteurs de la France entière dans la catégorie « Peinture Automobile »

Pour cette 46ème édition, 11 champions, sélectionnés durant les sélections régionales, se sont mesurés lors de la seconde phase des Finales Nationales de la compétition des Métiers WorldSkills. Ils proviennent de la France entière et sont pour la plupart encore en formation d’apprentissage.
Agés de 18 à 21 ans, chaque participant a défendu fièrement les couleurs de sa région : Pierrick Bourgin (Auvergne Rhône-Alpes), Anthony Legrand (Bourgogne-Franche-Comté), Antoine Turbault (Centre Val de Loire), Victor Berthelier (Grand Est), Allan Sylvain (Hauts de France), Anthony Alves (Ile-de-France), Théo Girard (Normandie), Thibaut Bourgeade (Nouvelle Aquitaine), Hugo Vaz (Occitanie) et Bastien Vaire (Pays de la Loire). Quant à la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle est représentée par Océane Scaduto, seule femme de cette compétition.

Les épreuves tant redoutées de la seconde phase

La phase 2 s’est vue divisée en cinq modules, dénommés E, F, G, H et I.
Le module E, d’une durée d’une heure, concernait le masquage d’un côté de voiture. Chacun devait réaliser un masquage de l'aile avant, la porte avant et la porte arrière pour une mise en peinture.
Le module F, d’une durée d’une heure, était consacré à la colorimétrie où chaque compétiteur devait corriger une teinte métallisée déterminée à l'avance.
Le module G, d’une durée de 3 heures, était consacré au décor de surface où chaque compétiteur s'est vu attribuer un réservoir de moto pour reproduire au millimètre avec un vernis mat un décor défini à l'avance.
Le module H, d’une durée de 2 heures, concernait la réparation d’une rayure et raccord noyé sur une porte. Cette épreuve consistait à réaliser un raccord noyé (raccord de couleur) à partir d'une rayure sur l'élément, suivi d'un revernissage total du panneau.
Enfin, le module I, d’une durée de 2 heures, était consacré au raccord localisé sur un bouclier pré-peint en peinture tri-couche. Chacun devait faire une micro-réparation sur une rayure avec la pose d'un apprêt à séchage UV, suivi d'un raccord tri-couche et d'un raccord fondu de vernis. Ce dernier module, consacré au Spot Repair, était accessible uniquement au top 6 du classement général après validation des points de toutes les épreuves des deux phases.
Le top 6 était composé de Victor Berthelier (Grand Est), Allan Sylvain (Hauts de France), Théo Girard (Normandie), Thibaut Bourgeade (Nouvelle Aquitaine), Bastien Vaire (Pays de la Loire) et d’Océane Scaduto (Provence-Alpes-Côte d’Azur).
Ce sont donc 7h00 d’épreuves qui ont attendu les candidats pour cette 46e édition et 2h de plus pour les candidats du Top 6.
Un podium de haut niveau

Après des mois d’entrainement acharnés et des jours de compétition intense, le verdict est tombé samedi soir lors de la cérémonie de clôture. C’est vers 20h30 que le podium de la catégorie « Peinture Automobile » a été révélé…

La troisième marche du podium a été attribuée à Thibault Bourgeade pour la région Nouvelle Aquitaine. Il a déclaré : « J’ai été extrêmement surpris à l’annonce de mon nom pour la médaille de bronze car je pensais avoir « raté » la phase 1. Après mes notes de juillet, j’ai intensifié mes entrainements pour être encore mieux préparé pour la phase 2. Selon moi, l’épreuve que j’ai le mieux réussie a été le décor sur réservoir et la moins bien réussei a été le camouflage sur la Zoé. Cette compétition m’a permis d’apprendre plus de technique sur les raccords et la colorimétrie avec une progression plus rapide. Maintenant c’est retour au quotidien dans le garage familial avec Glasurit, des produits avec lesquels nous travaillons depuis de très nombreuses années et ce n’est pas près de changer. »

La seconde marche a été attribuée à Bastien Vairé pour la région Pays de la Loire. Il revient sur son parcours et sa médaille : « Pour moi, les épreuves à Lyon étaient beaucoup plus dures que les phases 1 notamment à cause de l’environnement extérieur. Ne pas être dans un garage, de ne pas avoir de vraie cabine spacieuse m’a légèrement déstabilisé, mais cela fait partie du jeu et il faut savoir s’adapter à toutes les situations, y compris lorsque la fatigue commence à s’accumuler. Mais cela reste une magnifique expérience où l’on apprend beaucoup en technique. Selon moi, l’épreuve que j’ai le mieux réussie est le décor sur réservoir et la moins bien réussie est le raccord sur la porte à cause des conditions difficiles sur le terrain. Par ailleurs, je suis très content de cette 2ème place qui va me permettre d’accéder à 8 mois d’entrainements supplémentaires avec Glasurit (aux côtés de notre vainqueur). Etant son suppléant, je vais pouvoir me former avec lui au cas où je devrais le remplacer pour les internationaux. C’est une chance incroyable de pouvoir accéder à des formations de qualité avec les formateurs d’excellence. Le niveau cette année était extrêmement élevé, et arriver sur la seconde marche du podium est un rêve. »

Avec seulement 9 points d’avance, c’est Victor Berthelier, pour la région Grand, Est qui décroche la médaille d’or. Lui aussi revient sur son parcours et sur sa préparation à venir pour les internationaux : « Avec le recul, j’ai trouvé les épreuves de la phase 2 plus compliquées que celles de la phase 1. Cela est notamment dû à l’environnement extérieur différent de l’intérieur d’une carrosserie et au stress. En effet, ayant obtenu les meilleures notes à Dinan, je me devais de faire encore mieux pour garder ma première place à Lyon. Selon moi, l’épreuve que j’ai le mieux réussie est le raccord sur la porte et la moins bien réussie est le raccord sur le pare-chocs à cause du temps très court dédié à l’épreuve par rapport au temps de séchage. Même si j’ai donné le maximum afin de rester sur le podium, j’ai tout de même été surpris lorsque mon nom a été cité pour la médaille d’or. Je suis super fier de cette victoire. Maintenant, je vais me concentrer sur les prochaines semaines de formations qui s’offrent à moi. Entre les formations techniques avec Glasurit et SATA, les formations à Dinan et les formations de préparation physique et mentale, je vais tout mettre en œuvre pour obtenir les meilleurs notes aux épreuves afin de pouvoir offrir une médaille à la France lors des internationaux à Shangaï. Je vous donne donc rendez-vous en octobre. »

Avec un niveau de compétition très élevé, les compétiteurs des places 4 à 6 ont reçu une médaille d’excellence. Il faut savoir que ces dernières récompensent les compétiteurs ayant obtenu un score égal ou supérieur à 700 points tout métier confondu. C’est donc Allan Sylvain (Hauts de France), Océane Scaduto (Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Théo Girard (Normandie) qui ont reçus cette distinction plus que méritée. Cela montre également l’exigence exigée par la compétition WorldSkills France.

Samuel Guinard, Expert Métier Peinture Automobile, précise : « Cela fait maintenant des années que j’exerce le rôle d’Expert dans cette compétition et c’est la plus belle finale que j’ai jamais vécu, tant dans l’organisation, l’état d’esprit que le niveau des compétiteurs. Le premier à 9 pts sur 100 d’avance sur le deuxième, c’est un gros écart mais c’est très resserré entre la 2ème et 4ème place, qui se tiennent en 1 pt sur 100. J’ai eu beaucoup de retours positifs de l’ensemble des acteurs de cette finale. Nous avons participé fièrement au mouvement WorldSkills pour la jeunesse en montrant une belle image de notre métier. Maintenant place à la formation de notre champion avant de prendre la direction de Shanghaï pour la Finale Internationale en octobre prochain. J’en profite également pour remercier nos partenaires comme Glasurit pour leur implication car sans eux nous ne pourrions pas offrir d’aussi bonnes conditions de travail aux compétiteurs. »

La gamme Araclass utilisée par les compétiteurs

Au-delà de la formation, Glasurit s’implique aussi depuis maintenant de nombreuses années dans le développement durable. Sa démarche Eco-responsable s’accroît d’année en année avec l’utilisation des produits labélisés Eco-Balance qui permet d’émettre 280 tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère, soit l’équivalent de 54 tours du monde !
Par ailleurs, les compétiteurs doivent exécuter les épreuves en « mode écologique ». Pour cela, ils doivent sélectionner les produits adéquats afin de pouvoir raccourcir les temps de process et réduire les déchets.
La gamme Araclass répond parfaitement à ces exigences puisque Glasurit a développé un portefeuille de produits 100 % éco-conçus (Vernis, Durcisseurs, Diluants, Additifs). Elle sera donc à la disposition des candidats durant toutes les épreuves afin qu’ils puissent combiner « conscience écologique » et « réussite économique » !

L’offre Eco Balance est présentée ici : https://www.ecobalance.glasurit.com/fr/index.html

Prochain rendez-vous dans un mois au RCC de Montataire pour une semaine de formation. Victor Berthelier et son suppléant Bastien Vairé seront encadrés d’expert de Glasurit et d’expert métier de la compétition pour se préparer et se former à la Finale mondiale WorldSkills qui se déroulera à Shanghai du 12 au 17 octobre prochain.





Les produits de peinture de carrosserie Glasurit

Sous la marque Glasurit, BASF commercialise une gamme complète de systèmes de peinture de carrosserie, essentiellement basés sur des peintures efficientes et écologiques à l'eau et à haut extrait sec. L’utilisation de ces systèmes permet de répondre aux exigences légales du monde entier en matière de réduction des solvants tout en offrant les mêmes normes de qualité et de durabilité que les peintures solvantées. Dans ce domaine, l'entreprise offre également un large éventail de services pour soutenir ses clients. Les produits de peinture de carrosserie Glasurit ont été homologués par la plupart des grands constructeurs automobiles pour les réparations sur le marché après-vente et sont choisis par ces derniers en raison de leur compétence en matière de couleurs.
Plus d’information ici : www.glasurit.com


Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2022 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -