News-Eco.com - Diffusion de communiques de presse en ligne.


Auto-moto | IRIS Conseil | 01-08-2019 | Gerry Crown et Matt Bryson : « Couronnés », vainqueurs du Rallye Pékin Paris 2019 alors que tous les records sont battus et que « le fantôme de la voiture perdue » s’est réveillé.



La 7ème édition du dernier des grands défis d'endurance, sur les traces de ses pionniers, vient de se terminer. Le plus difficile de tous les rallyes d’après les concurrents !

* Anton Sr Gonnissen (B) et Herman Jr Gelan (B) vont permettre au fantôme de la voiture perude en 1907 de se reveiller à nouveau 112 ans plus tard
* Graham et Marina Goodwin (GB) gagnent dans la catégorie Vintage avec leur Bentley Super Sports 1925
* Record battu pour Mitch Goss (États-Unis) et Christopher Rolph (GB) qui réalisent la plus longue distance jamais parcourue en véhicule à vapeur avec leur Pullman White MM de 1910
* Le prince Costantino Paolo Borghese, petit neveu du prince Scipione Borghese, vainqueur de 1907, a agité le drapeau à damier sur la ligne d’arrivée



Aussie Grit triomphe tandis que Crown et Bryson gagnent en les battant de deux minutes seulement
Après 13 680 km d’aventure, le plus grand des rallyes d’endurance est arrivé à Paris pour la 7ème édition. Gerry Crown et Matt Bryson en sont les grands gagnants. C’est leur troisième victoire, une «Triple couronne» dans une épreuve unique.
Gerry Crown, le vétéran du rallye a déclaré: « Notre troisième victoire à bord de la Leyland a été la plus difficile à ce jour, mais c'était malgré tout très agréable. Ce qui m’a manqué le plus c’est d’avoir des amis de mon âge - 87 ans - pour me tenir compagnie. Je tiens également à féliciter les organisateurs de garder l’esprit de ce rallye, c’est le « ruban bleu » du monde historique et il se doit d’être difficile»

Graham et Marina Goodwin, vainqueurs de la catégorie vintage à bord de leur Bentley Super Sports de 1925.
La victoire dans la catégorie Vintage pour les voitures d’avant-guerre revient à Graham et à Marina Goodwin, après une bataille acharnée. Ils ont finalement battu Artur Lukasiewicz (PL) et Bill Cleyndert (GB) de 5 minutes. Graham, ravi de sa victoire et de celle de son épouse pour leur première participation, nous a dit combien il était fier de franchir la ligne dans une Bentley : « C’est tellement important de gagner à bord d’une Bentley, l’année où Bentley fête ses 100 ans. L'événement a été stressant, mais heureusement, nous avons eu un peu de chance, ce dont tout le monde a besoin. C’était très dur d’être en tête pendant si longtemps et de voir les concurrents rattraper leur retard petit à petit.»

Drive the impossible ; Le Pékin – Paris le plus difficile
Cependant, quelle que soit leur place dans le classement général, tous ceux qui ont réussi à atteindre leur objectif et à arriver Place Vendôme à Paris ont réalisé un véritable exploit. Voyager à l'autre bout du monde en voitures anciennes et classiques, rouler sur les routes les plus difficiles que le plus grand continent au monde ait à offrir n'est pas chose facile. Tous les équipages ont lutté contre la fatigue, les conditions météorologiques, les problèmes mécaniques et le stress pour mener à bien cette gigantesque épreuve contre la montre.

L’endurance, c’est l’élément clé pour lequel tous les concurrents se sont battus.
Mark Trowbridge (USA), qui participait avec sa Volvo P1800 de 1968, a déclaré :

« Nous avons eu des journées très éprouvantes, mais nous avons récupéré et nous avons rattrapé notre retard. »

Les routes les plus lointaines et improbables sont l’un des attraits de ce rallye. Madame Bill Holtoyd a décrit des paysages incroyables, bien différents de ceux que l’on peut voit entre Manchester et Londres…

Patrick Debussere, lui nous a dit, « je suis gêné car je n'ai pas les bons mots en anglais pour décrire cet événement, c'est génial! »

« Dodge Brothers » remporte le prix de l'esprit du rallye
Une mention spéciale a dû à nouveau être attribuée à Patrick Debussere (B) et Bernard Vereenooghe (B), lauréats de l'esprit du rallye. Les « Dodge Brothers » de Belgique ont toujours été une source constante de bonne humeur tout au long du rallye. Malgré des conditions difficiles, Patrick a ajouté : « Nous nous sommes beaucoup amusés depuis que nous avons décidé de faire le rallye il y a trois ans. Cela a commencé avec la préparation de la voiture. C’est une aventure qui doit être amusante tout le temps, jusqu’au dernier jour à Paris. »

Le fantôme d'Auguste Pons repose depuis 1907 sur le Mototri Contal
L’histoire a été rééditée : Anton Gonnissen (B) et Herman Gelan (B) ont réussi un exploit à bord de leur Mototri Contal à trois roues. Gonnissen un habitué du Dakar a déclaré : « Ce fut le voyage de ma vie. Il y a plus d'hommes qui ont marché sur la lune que de personnes ayant conduit de Pékin à Paris. August Pons avait échoué en 1907 et il y avait un vide à combler. Aujourd'hui, l'histoire a été réécrite. Nous avons ressuscité le fantôme d’Auguste Pons après 112 ans ».

Herman Gelan, navigateur de Gonnissen, était assis à l’avant du véhicule. C'est une position que peu souhaiteraient occuper, mais pendant plus de 13 600 km, il a eu une vision unique du rallye : « Dans mon siège, j'étais plus proche de la nature que de tous les autres concurrents et la beauté de la route est ce qui restera longtemps gravé dans ma mémoire. »

Records de distance pour la Pullman à vapeur lorsqu’elle a franchi la ligne d’arrivée.
Mitch Gross et Christopher Rolph ont établi un record dans leur voiture à vapeur la White MM Pullman de 1910. Si faire la moitié du Tour du Monde dans un véhicule de 109 ans n’est pas assez dur, le faire dans un véhicule motorisé à vapeur double la difficulté. Il s’agit peut-être du plus long voyage jamais accompli avec une voiture à vapeur.

Gross nous a avoué : «Nous avons établi un record mondial de distance pour les voitures à vapeur, mais nous avons dû reconstruire trois moteurs en route. Nous avons également presque manqué d'extincteurs… Mais, avec l'aide de notre équipe d’assistance, nous avons réussi. »

Le président de HERO / ERA, Tomas de Vargas Machuca, fête son succès
Une fois que la poussière sera retombée, l'édition 2019 du Pékin-Paris sera certainement l'une des plus difficiles et des plus extraordinaires de tous les temps, mais les préparatifs ont déjà commencé pour la huitième édition de cet événement, qui se déroulera à nouveau dans trois ans, en 2022. Ceux qui cherchent à surmonter l'impossible peuvent s'inscrire dès à présent. Mais pour clore le défi de cette année et se tourner vers l'avenir, le président de HERO/ERA, Tomas de Vargas Machuca, a déclaré ceci au cours du diner de gala de remise des prix:

« L’événement a été un succès retentissant et à l’arrivée, j’ai eu la chair de poule tout comme au début, il y a six longues semaines. L'émotion et le sentiment d'accomplissement de toutes les personnes impliquées étaient impressionnants. »

Une conclusion appropriée pour un événement incroyable, plein d'action, d'aventure, de chagrin d'amour et d'exaltation.

Résultats finaux

Vintage
1. Graham Goodwin – Marina Goodwin
2. Artur Lukasiewicz – Bill Cleyndert
3. Keith Ashworth – Norah Ashworth

Classic
1. Gerry Crown – Matt Bryson
2. David Danglard – Susan Danglard
3. Chris Bury – Tjerk Bury

Rallye Pékin Paris en quelques chiffres

Distance parcourue : 8 500 Miles/13 680 km
Nombre de pays traversés : 12
Nombre de fuseaux horaires : 8
Durée du rallye : 36 jours
Nombre de participants : 106
Nationalités représentées : 20
Le plus vieux véhicule : 1907 Mototri Contal


Le défi automobile de Pékin à Paris a eu lieu pour la première fois en 1907, après que le journal français « Le Matin » ait publié un défi aux automobilistes de l’époque, pour prouver la valeur de l’automobile. Cinq équipages se sont lancés dans cette première aventure et ont mis deux mois à atteindre Paris. Seuls quatre d’entre eux ont terminé après l’échec du Mototri Contal d'Auguste Pons abandonné dans le désert de Gobi. Le Prince Scipione Borghese a triomphé lors de cette première édition, mais ce n’est qu’en 1997 que Philip Young et l’Endurance Rally Association ont ressuscité ce défi de Pékin à Paris organisé tous les trois ans depuis lors. Pour plus d'informations sur cette aventure épique, veuillez contacter le directeur de la communication d 'ERA, Tony Jardine:
E-mail: tony@heroevents.eu
Mob: +44 (0) 7989 408 736

Les images de l'événement sont disponibles ici copyright Gerard Brown / Francesco Rastrelli
Le film est disponible ici

Contact Presse France : Iris Conseil - Peter & Associés
Christine, Nathalie, Sabrina
103 rue Lamarck 75018 Paris - Tél : 01 42 59 49 32



imprimer ce communiqué | fermer la fenêtre