News-Eco.com - Diffusion de communiques de presse en ligne.


Services aux entreprises | Agence bpr France | 16-07-2014 | Arbor Networks signale un nombre record d'attaques DDoS volumétriques au premier semestre 2014

• Le premier semestre 2014 a connu plus de 100 attaques supérieures à 100 Gbit/s
• Deux fois plus d'attaques dépassant 20 Gbit/s ont été enregistrées durant les six premiers mois de 2014 que dans l'ensemble de l'année 2013
• Les attaques par réflexion NTP représentent près de 50 % de celles de plus de 100 Gbit/s

Arbor Networks Inc., société leader dans la fourniture de solutions de sécurité et de gestion de réseaux d'entreprises et d'opérateurs, publie les statistiques mondiales relatives aux attaques DDoS, issues de son observatoire des menaces ATLAS®. Ces chiffres font apparaître un nombre sans précédent d'attaques volumétriques au premier semestre 2014, avec plus de 100 d'entre elles supérieures à 100 Gbit/s.

ATLAS s'appuie sur une collaboration avec près de 300 opérateurs qui partagent des données anonymes de trafic avec Arbor Networks afin d'offrir une vue globale complète du trafic et des menaces. ATLAS collecte des statistiques représentant 90 Tbit/s de trafic Internet et fournit les données de Digital Attack Map, un site créé en coopération avec Google Ideas dans le but de cartographier les attaques au niveau mondial.

Principales observations d'ATLAS au premier semestre 2014 :
- Le premier semestre 2014 a connu un nombre record d'attaques DDoS volumétriques, avec plus de 100 d'entre elles supérieures à 100 Gbit/s.
- En juin 2014, le nombre d'attaques dépassant 20 Gbit/s était deux fois supérieur à celui relevé sur l'ensemble de l'année 2013.
- L'attaque de plus grande ampleur enregistrée au 2ème trimestre 2014 a été mesurée à 154,69 Gbit/s, soit une baisse de 101 % par rapport au 1er trimestre. Il s'agissait d'une attaque par réflexion NTP dirigée contre une cible en Espagne.
- Si les attaques par réflexion NTP demeurent importantes, leur taille et leur étendue sont en recul par rapport au 1er trimestre 2014. Les volumes moyens de trafic NTP sont en baisse au niveau mondial, mais sans revenir aux niveaux de novembre 2013 (avant le début de la prolifération des attaques NTP).
- Au 2ème trimestre 2014, les attaques de très grande envergure ont été moins nombreuses, avec une taille moyenne inférieure de 47 % comparée au 1er trimestre.

« Dans le sillage de la tempête d'attaques par réflexion NTP observée au 1er trimestre, les attaques DDoS volumétriques ont continué d'être un problème durant une bonne partie du 2ème trimestre, avec un chiffre sans précédent d'une centaine d'attaques dépassant 100 Gbit/s depuis le début de l'année. Par ailleurs, nous avons déjà enregistré au moins deux fois plus d'attaques supérieures à 20 Gbit/s que le total relevé sur l'ensemble de l'an passé », commente Darren Anstee, responsable de l'équipe d'architectes en solutions d'Arbor Networks. « La fréquence des attaques de très grande ampleur demeure préoccupante et les entreprises doivent donc adopter une solution de protection intégrée sur plusieurs niveaux. Même celles disposant d'une capacité élevée d'accès à Internet peuvent désormais la voir saturée assez facilement par les attaques qui font rage sur le réseau. »

Pour une analyse plus détaillée du 2ème trimestre, consultez le site Slideshare.


imprimer ce communiqué | fermer la fenêtre