News-Eco.com - Diffusion de communiques de presse en ligne.


Services aux entreprises | Agence bpr France | 12-11-2013 | Une résistance à toute épreuve : le film CLF couleur pour les appareils de soudage destinés à la transformation des matières plastiques

Chaleur, poussière, détergents chimiques... Sur les chantiers, les appareils de la société Leister Technologies AG destinés au soudage et à la thermorétraction de matières plastiques doivent être en mesure de résister aux conditions les plus rudes – et il en va de même pour les plaques signalétiques de marquage de ces systèmes. C’est pourquoi Schreiner ProTech a élargi sa gamme de produits en mettant au point le film CLF couleur HighResist, particulièrement résistant aux fortes sollicitations mécaniques.

« Le principal problème du marquage des appareils de soudage utilisés au quotidien, c’est qu’ils sont directement en contact avec la main, et donc avec la sueur », explique Franz Mathis, Senior Manager Production Planning & Engineering chez Leister. S’ajoutent à cela des sollicitations chimiques supplémentaires telles que l’alcool à brûler, les détergents et les diluants. De plus, la majorité de la saleté et de la poussière qui apparait sur les chantiers est souvent enlevée au moyen d’une brosse.

À la longue, les plaques signalétiques thermo-transfert traditionnelles, non pourvues d’un laminé de protection supplémentaire, ne résistent pas à de telles conditions. « Notre film CLF couleur HighResist a l’avantage d’être muni d’un laminé spécial qui protège l’inscription des influences environnementales et autres facteurs extérieurs », se félicite Daniel Reichen, responsable des ventes Suisse chez Schreiner ProTech. Une couche active intégrée se trouve sous le film transparent résistant à l’abrasion. Avec le procédé de gravure laser, la surface de la plaque signalétique est préservée et la protection assurée en continu. L’inscription s’effectue en outre sans émission, les particules solides et les gaz restant à l’intérieur du matériau du film composite lors de la transformation chimique de la couche laser active.

Satisfait aux exigences de l’industrie automobile

Le film composite mis au point pour Leister est exempt d’halogène et de silicone, résistant aux plastifiants et agréé UL (Underwriters Laboratories) pour divers supports adhésifs. L’adhésif modifié présente une excellente adhérence sur les supports en matériaux les plus divers, ce qui fait que les plaques signalétiques peuvent être mises en œuvre sur les appareils les plus variés. « Pour respecter la cadence souhaitée par le client, nous livrons les films en plaques prédécoupées. La transformation a lieu chez Leister, avec le système laser recommandé par Schreiner, pour une sécurité maximum du processus. Le système lui-même a pu être intégré sans grande transformation dans l’infrastructure de production existante », explique Daniel Reichen.








imprimer ce communiqué | fermer la fenêtre