News-Eco.com - Diffusion de communiques de presse en ligne.


Services aux entreprises | Agence bpr France | 18-11-2011 | Les traditions, valeur refuge des Français pour ce Noël

Qui a dit que les traditions de Noël étaient l’apanage des pays nordiques ? Selon l’étude menée par Vivastreet auprès de 10.853 personnes, les Français se réuniront en famille autour des grands classiques de Noël. Au menu : repas de fête, sapin étincelant et multitude de cadeaux. Mais avant le réconfort… l’effort et nombreux sont les Français qui aimeraient bénéficier d’une aide extérieure pour leurs préparatifs. Cette étude met également en évidence l’utilisation croissante d’Internet dans l’organisation des fêtes de fin d’année.

Les grands classiques de Noël à l’honneur
Pour 77,9% des Français interrogés, Noël rime avec un heureux moment en famille bien avant une fête religieuse (22,9%). Une réunion familiale qui se conjugue au mode classique : en effet, cette étude témoigne d’un attachement multi générationnel aux traditions et coutumes. Ainsi, 45,1% des personnes interrogées considèrent que ce n’est pas un vrai Noël s’il n’y a pas de boules sur le sapin ou, pour 32,9% d’entre elles, s’il n’y a pas de chaussures au pied de l’arbre. Les personnes de plus de 50 ans apparaissent d’ailleurs particulièrement sensibles à cette tradition (39,1% d’entre elles).
Le choix du sapin idéal s’inscrit dans cette lignée : un épicéa pour 64,6% des familles françaises contre un arbre en plastique pour 24,8% d’entre elles. De même, l’écrasante majorité des sondés (89,9%) souhaite un dîner de réveillon raffiné de type fruits de mer/saumon/bûche de Noël ; seules 7,5% des personnes interrogées envisagent un plateau TV avec des petits fours.
« Sapin, décoration, cadeaux… ou encore location de tenues de soirée… Nous constatons une augmentation de ce type d’annonces et de recherches sur notre site d’année en année », déclare Cédric Brochier, directeur du développement de Vivastreet. « De façon plus générale, notre rubrique Achats/Ventes enregistre une augmentation de 25% du nombre d’annonce en cette période. »
Enfin, Noël est également l’occasion de s’apprêter : 49,5% des sondés prévoient de porter un smoking ou une robe de soirée pour le réveillon. Ce choix tend à diminuer si l’on est un homme, si on a plus de 50 ans et si on vit dans un foyer sans enfants. 59,5% des hommes déclarent ainsi vouloir passer le réveillon de Noël en jean/baskets rejoints en cela par 48,1% des personnes interrogées (tout sexe confondu) de plus de 50 ans.

Le casse-tête des cadeaux de Noël
Autre élément phare des préparatifs de Noël : le choix et l’achat des cadeaux pour ses proches. Il est parfois difficile de trouver le cadeau idéal : 41,7% des sondés déclarent que leur conjoint est la personne pour laquelle elles ont le plus de mal à choisir un présent. Pour les moins de 20 ans, c’est trouver un cadeau à son père qui est le plus problématique. 28% des personnes interrogées considèrent que c’est leur belle-sœur qui leur offre habituellement le cadeau de Noël le plus inutile et pour 24,5% d’entre elles leur belle-mère. D’une manière générale, les cadeaux impersonnels ne séduisent pas : les chocolats (34,2%), le coffret-cadeau (20,3%) et l’argent (17,9%) constituent le trio des cadeaux les plus inutiles selon cette étude.
Si les Français avaient une baguette magique
Les hommes sont ceux qui souhaiteraient le plus déléguer la tâche de l’achat des cadeaux de Noël ; ainsi, 24,4% d’entre eux estiment que le service qui leur serait le plus utile avant les fêtes serait un assistant personnel qui achèterait les cadeaux à leur place ! Plus généralement, avant Noël, les sondés souhaiteraient avoir recours à une femme de ménage (pour 21,7%), à un assistant personnel (pour 20,1%) ou à un cuisinier (pour 19,7%). Pour la période post-Noël, la majorité de personnes interrogées plébiscitent les services d’une femme de ménage (50,9%) ou ceux d’une masseuse (36,6%) et notamment les moins de 20 ans (40,4%).
Cédric Brochier, poursuit « Notre site reflète l’évolution des souhaits des Français à l’approche des fêtes de fin d’année : nous avons de plus en plus d’annonces dans les domaines des services à domicile ou encore des services de conciergerie privée pour particuliers. Nous avons ainsi enregistré l’année dernière une hausse de 10-15% de la catégorie Services de notre site le dernier mois du trimestre.»
On peut désormais compter un nouvel invité à la table du réveillon de Noël : Internet ! En effet, les Français utilisent majoritairement ce média à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ainsi, 34,3% des personnes interrogées déclarent utiliser Internet pour envoyer leurs cartes de vœux et 34,1% pour acheter leurs cadeaux de Noël. A noter que ce dernier usage est surtout l’apanage des femmes, notamment celles ayant des enfants. Une autre preuve qu’Internet est désormais ancré dans les pratiques de fin d’année des Français ? A la question « Quel moyen choisira le Père Noël pour distribuer ses cadeaux ? » les Français ont répondu à 19,6% Internet et à 22,6% les rennes. Quand Internet rattrape les contes d’enfants !

Pour en savoir plus
twitter.com/vivastreet_fr
http://www.facebook.com/Vivastreet.fr

L’étude de Vivastreet a été menée par le biais d’Internet, auprès de 10.853 personnes entre le 26 octobre et le 14 novembre 2011.



imprimer ce communiqué | fermer la fenêtre