Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

A capella

adresse :
31 rue du Bât d'argent
69001 lyon

infos :
Agence de communication

contact société
Cohen Bruno
contact email
tél. : 04 72 10 95 20

contact presse
Cohen Bruno
A Capella
contact email
tél. : 04 72 10 95 20

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
A Capella :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


A Capella
tous les communiqués Services aux entreprises
 la fiche societe A Capella

Services aux entreprises | A Capella | 18-06-2010

Dreux : « Pose de la première planche » des 67 logements sociaux HPE en ossature bois

Lundi 21 juin se déroulera à DREUX la pose de la première planche d’une opération de 67 maisons ossature bois en présence de Gérard Hamel, Député Maire de Dreux et Président de l’ANRU et de nombreuses personnalités et des partenaires du projet. Un projet exceptionnel caractérisant un partenariat innovant.

Concilier l’inconciliable

Généralement prix bas, performances environnementales et délai de livraison hors norme ne sont pas compatibles. L’opération des 67 maisons de DREUX sur deux sites chemin de Comteville et rue de Bretagne démontre que c’est possible sous condition de renouveler partenariat et méthode de travail. L’opération s’imbrique dans la double contrainte calendaire du plan de relance du Gouvernement et dans celle d’une opération ANRU avec démolition de quartier et relogement. Les partenaires disposaient d’à peine plus d’une année pour monter le dossier et livrer le chantier : soit un délai divisé par deux au regard d’une opération standard. Elle est également contrainte par le prix de vente qui ne doit pas dépasser 1700 € TTC / m² habitable. Pourtant, la ville de Dreux, l’ANRU, Habitat Drouais et Safir sont parvenus à résoudre leur équation : prix / performance environnementale / délai de livraison. Les schémas traditionnels de la construction s’en trouvèrent bouleversés...

Des contraintes importantes


La 1ère contrainte et non la moindre était de respecter le délai de l’opération ANRU inscrite dans le plan de relance du gouvernement. La faisabilité économique de l’opération dépendait pour beaucoup d’un financement public. Pour cela, SAFIR a été obligé d’opérer une révision de la chronologie des méthodes conventionnelles de montage. Ainsi, les phases de faisabilité, d’obtention et de purge des permis, de dossier de consultation et d’appel d’offre ont donc été enchaînées, voire même menées simultanément pour respecter le délai impératif de démarrage du chantier.
Le prix de revient de l’opération figé à l’appel d’offre a finalement validé le prix de vente, dans une totale transparence et collaboration entre Habitat Drouais et le promoteur SAFIR.
Le résultat de l’appel d’offre a révélé une amélioration des coûts d’objectifs. SAFIR a spontanément proposé de redistribuer la moitié de l’économie générée ainsi, sous forme de prestations supplémentaires (carrelage du rez de chaussée, VRD) et de frais d’actes offerts !


La méthode : concertation et performances

La décision de privilégier une méthodologie axée sur la concertation très en amont de l’ensemble des partenaires avait permis non seulement de contracter les délais et les coûts. Cela prouve aussi que les pouvoirs publics et para publics savent être réactifs dans leur processus de décision (OPC HLM, Services urbanisme, techniques et foncier de la ville de Dreux, cellule ANRU). Les résultats sont éloquents : 6 mois pour le montage du dossier (de la confection du permis au démarrage du chantier) et 6 mois pour la réalisation des 67 maisons dont la livraison est prévue en deux temps : septembre et novembre 2010.



Le choix du bois et d’Ossabois


La filière bois s’imposait pour relever le défi « ANRU / plan de relance » concernant le délai de montage et de réalisation hors norme. Il fallait construire vite, beau, environnemental et pas cher : que de contradictions ! La prise en compte des contraintes industrielles de la filière ont été intégrées en amont dans la conception du projet.
L’intervention en amont d’OSSABOIS dès la phase de conception est apparue indispensable : le délai ne laissait pas de place à l’expérimentation, le budget très serré ne permettait pas les moindres errements.
C’est donc le Groupe Ossabois qui fut donc choisi en sa qualité de premier constructeur bois de France pour les garanties qu’il présentait tant dans les constructions environnementales que dans la préfabrication industrielle.




Modéliser » cette opération pour la renouveler

Cette initiative ne devrait pas rester unique bien longtemps. En effet, l’obsession de SAFIR est de parvenir à sortir des produits durables à des prix accessibles. L’unique solution consiste donc à tisser des partenariats innovants avec les communes et les aménageurs publics afin de figer en amont le prix du foncier en corrélation avec la programmation souhaitée dans la commande publique. Le programme de Dreux servira donc désormais de modèle à cette méthodologie de travail.

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2020 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -