Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Parme formation

adresse :
Les Bureaux de Sèvres, 2 rue de Troyon
92310 SEVRES

web :
www.parmeformat
ion.com

contact société
LE BRIS Nathalie
contact email
tél. : 0141146043

contact presse
LE BRIS Nathalie
PARME FORMATION RP
contact email
tél. : 0141146043

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
PARME FORMATION :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


PARME FORMATION
tous les communiqués Services aux entreprises
 la fiche societe PARME FORMATION

Services aux entreprises | PARME FORMATION | 05-02-2010

La nécessité de lutter contre le blanchiment des capitaux : l'émergence d'un nouveau métier, l'analyste KYC

AVIS D’EXPERT
par Marc SABATIER, fondateur de SterWen Consulting

La nécessité de lutter contre le blanchiment des capitaux,
fait émerger et se professionnaliser un nouveau métier : l’analyste KYC
(Know Your Customer)

Paris, le 5 février 2010 – Suite à la publication de la 3ème Directive, les obligations minimales de lutte contre le blanchiment se sont complexifiées : une ordonnance, plusieurs décrets et une demi-douzaine d’arrêtés ont été publiés. C’est un véritable imbroglio juridique pour les organismes assujettis. En conséquence le marché s’organise et on assiste à l’émergence et à la professionnalisation du métier d’analyste KYC (« Know Your Customer »).
Cette fonction, au départ logée dans les services administratifs, s’adresse aujourd’hui davantage à des profils spécialisés à l’image des pratiques que l’on observe dans les pays anglo-saxons. Les nouvelles dispositions autorisant les établissements assujettis à recourir à des tiers pour réaliser les diligences d’identification pourraient donner lieu à l’arrivée de prestataires de services spécialisés en KYC.
Les analystes KYC complètent les informations apportées par les commerciaux et procèdent à des recherches complémentaires selon le niveau de risque pressenti, en ayant recours à des outils spécifiques comme Factiva, Worldcheck, Bankers Almanach. Leur mission est d’identifier le bénéficiaire effectif lors d’un contrat, ce qui peut s’avérer un défi majeur lorsque l’entité assujettie se trouve confrontée à un enchevêtrement de sociétés, de dirigeants, de mandataires.

Les analystes KYC peuvent également disposer d’une délégation de décision d’entrée en relation pour les clients peu sensibles. En effet, les diligences de connaissance du client sont généralement sous la responsabilité des commerciaux puisqu’ils sont en première ligne face aux clients et sont donc les plus à même de les connaître. Néanmoins, au vu de la professionnalisation de cette fonction et pour simplifier les procédures d’entrée en relation, le service KYC doit pouvoir valider une entrée en relation dans l’hypothèse d’un client peu sensible et ce, dans l’optique d’accélérer le processus de contractualisation.



En parallèle, les établissements mettent en place des moyens informatiques permettant une industrialisation des aspects automatisables comme la récupération automatique des documents officiels ou encore la gestion électronique des documents dans un objectif de sécurisation et de traçabilité des processus. Cette automatisation permet aux établissements d’allouer des ressources humaines sur les tâches à valeur ajoutée telles que l’analyse de cas difficiles ou réellement suspects.

Si les nouvelles obligations semblent plus que chronophages, il convient de relativiser le risque de perte de productivité. Car si l’objectif initial est une mise en conformité permettant d’éviter des sanctions pénales et administratives, le fait de jouir d’un dispositif efficace assure la protection de l’image de l’entreprise et donc de la sécurisation de ses activités. Le rôle du KYC devient donc de plus en plus conséquent dans la mise en place de programme de lutte contre le blanchiment.

A propos de SterWen Consulting
SterWen Consulting, est un cabinet indépendant de conseil en management et en organisation, spécialisé dans l’accompagnement des projets de transformation : développement de nouvelles activités, rationalisation et industrialisation, mise en conformité réglementaire et maîtrise des risques.
La société a assisté à ce jour plus de 100 entreprises de premier plan jusqu'au succès de leurs initiatives stratégiques : diagnostic, cadrage et pilotage des projets, mais aussi accompagnement opérationnel de la mise en œuvre.
En croissance ininterrompue depuis sa création en 1996, la société compte une cinquantaine de collaborateurs et a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 10 ,5 millions d'euros.
AXA, BNP Paribas, Bouygues, BPCE, Caisse des Dépôts, Cour des Comptes, Crédit Agricole, France Telecom, La Banque Postale, Malakoff Médéric, Natixis, ONU, Société Générale... sont quelques-unes des prestigieuses références clients de SterWen Consulting.

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2019 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -