Livres blancs référencement
région

rechercher



Agriculture
Agro-alimentaire
Auto-moto
Banque et assurance
Bâtiment et travaux publics
Bois, papier, carton
Chimie industrielle
Commerce et distribution
Edition
Electricité et électronique
Enseignement
Environnement
Equipement foyer
Equipement industriel
Finance
Hôtellerie, restauration
Immobilier
Industries diverses
Informatique
Internet
Jeux vidéo
Loisirs, sports
Métallurgie et sidérurgie
Mode et textile
Pharmacie
Plasturgie
Professions juridiques
Santé
Services aux entreprises
Services aux particuliers
Télécommunication
Tourisme
Transport et logistique

News-Eco - Information économique sur 33 secteurs d'activités
 

Peter & associés

adresse :
103 Rue Lamarck
75018 PARIS

infos :
Nous sommes une agence de conseil en communication B to B & B to C. Le métier de conseil en communication est en perpétuelle évolution. L’avènement du digital et des médias sociaux a entraîné un bouleversement en profondeur des mécanismes de communication avec l’apparition notamment des influenceurs. Néanmoins, notre mission principale reste de transmettre la bonne information au bon interlocuteur au bon moment pour obtenir un impact maximal auprès des cibles de nos clients. Créée en 1978 par Sylviane et Patrick Peter, Peter & Associés, acquiert rapidement une solide notoriété dans le secteur du luxe et du sport, s’assurant ainsi un positionnement premium et garantissant des réponses adaptées à une demande client des plus exigeantes. En 2018, l’agence de communication, relations presse, relations publiques et évènementiel, IRIS Conseil, a rejoint Peter & Associés. Peter & Associés fait partie du groupe Peter, aux côtés de Peter Auto (organisateur d’évènements dans le domaine de la voiture ancienne) et de SAVH (organisateur du Mans Classic). En avril 2018, Le Groupe Peter choisit de s’associer avec Amaury Sport Organisation (ASO) et l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

contact société
FLOREK Sabrina
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

contact presse
FLOREK Sabrina
Peter & Associés
contact email
tél. : 01 42 59 73 40

 

  Recevez par e-mail
les communiqués
Peter & Associés :

Entrez votre e-mail

 

 

Identifiant


Mot de passe

 

 

 

  Recevez par e-mail les
communiqués parus sur
news-eco.com :

1. Sélectionner
un/des secteur(s)

OU sélectionner
une/des entreprise(s)


2. Entrez votre e-mail

 

 

 


Peter & Associés
tous les communiqués Auto-moto
 la fiche societe Peter & Associés

Auto-moto | Peter & Associés | 17-02-2021

Le « pacte vert » pour l’Europe ne parviendra pas à atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris dans le domaine des transports en 2050

Aix-la-Chapelle, Allemagne – 15.02.2021. Pour atteindre les objectifs CO2 de l'accord de Paris sur la protection du climat pour 2050, une stratégie de mobilité durable devrait s'appuyer sur trois types clés de motorisations : les batteries électriques, les piles à combustible et les moteurs à combustion interne à hydrogène et les moteurs utilisant des e-carburants, en particulier pour les flottes existantes dans les décennies à venir. FEV, fournisseur de services indépendant et international de premier plan dans le développement de véhicules et de groupes motopropulseurs, a préconisé cette approche lors de sa conférence « Zero CO2 Mobility » en novembre dernier. Cependant, l'important pilier des e-carburants dans les moteurs à combustion reste jusqu'à présent écarté politiquement.

« Les batteries sont considérées comme ayant un impact important sur la réalisation des objectifs climatiques de Paris », a déclaré le docteur Norbert Alt, COO de FEV Group, dans son discours de bienvenue lors de la conférence en ligne « Zero CO2 Mobility » en 2020. « En l’espace de quatre ans, la production de véhicules électriques a considérablement augmenté. C’est ainsi que les constructeurs automobiles contribuent à l’e-mobilité et lancent ce type de modèles sur le marché. »

Dans le même temps, de nombreux efforts se sont concentrés sur l'infrastructure de recharge, qui est actuellement considérée comme un facteur limitatif, en particulier dans les villes et les agglomérations urbaines. Quant à savoir si un processus de recharge doit être effectué aussi rapidement qu'une visite à la station-service, le Dr Alt a pris l’exemple du concept de charge en forme de pyramide d'un fournisseur d'énergie. Il distingue le stop-to-charge (bornes de recharge rapide à partir de 50 kW) sommet de la pyramide, le park-to-charge (3,7 à 11 kW) en milieu de pyramide et enfin la recharge à domicile/au travail (à partir de 2,3 kW) en tant que base de la recharge des véhicules électriques. En moyenne, en Allemagne, les véhicules stationnent plus de 23 heures par jour - donc « recharger aussi vite que nécessaire » doit venir avant de « recharger aussi vite que possible ». On peut alors supposer que le problème de « l’infrastructure de la recharge en centre-ville » sera résolu en Europe d’ici 2030 au plus tard.

Le deuxième pilier sur la voie du succès dans la réalisation des objectifs de CO2 est représenté par le développement actuel des piles à combustible utilisant de l'hydrogène régénératif. Toutefois, pour produire en quantité et donc rendre les coûts plus attractifs, les piles à combustibles devraient non seulement être utilisées dans les poids lourds, mais aussi, dans une large mesure, dans les voitures de tourisme. Les constructeurs automobiles proposent déjà des véhicules à pile à combustible H2 aujourd'hui, et des modèles de série pour le transport privé devraient être disponibles à partir de 2030.

De plus, l'utilisation de l'hydrogène dans les moteurs à combustion interne est essentielle, puisqu’ils ne produisent que peu d'oxyde d'azote et peu d’émissions de CO2. « Le moteur à combustion interne à hydrogène peut être mis sur le marché beaucoup plus rapidement et représente donc une technologie de transition pour une conduite neutre en CO2 avec de l'hydrogène », a déclaré Norbert Alt. « La tâche pour l’industrie et la politique est maintenant d’accélérer et de promouvoir davantage la production à grande échelle des véhicules fonctionnant à l’hydrogène. »

La troisième composante de la mobilité climatiquement neutre - qui n'a pas encore été prise en compte dans la politique de l'UE - est l’augmentation significative de l’utilisation des e-carburants dans les moteurs à combustion. Dans ce contexte, le docteur Alt a souligné l'effet essentiel de la rétrocompatibilité : « Les e-carburants peuvent être utilisés dans les flottes existantes pendant les prochaines décennies et donc apporter une contribution indispensable à la réalisation des objectifs climatiques. Ceci est confirmé par les statistiques : en 2019, par exemple, plus de 50 % des véhicules en Europe avaient plus de onze ans. Le parc mondial actuel de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers s’élève à environ 1,3 milliard. »

Dans ce contexte, le docteur Alt a soulevé la question des réglementations européennes appropriées concernant les e-carburants d'une part et les émissions d'autre part. FEV ainsi que des représentants de l'industrie automobile européenne, dont la VDA (Association allemande de l'industrie automobile), critiquent les propositions actuelles de la Commission Européenne. « Malheureusement, les normes UE7 n'ont pas suffisamment pris en compte les évaluations des experts techniques. La proposition actuelle ne peut être mise en œuvre, surtout concernant l'exigence de valeurs d'émission extrêmement faibles dans toutes les conditions limites, telles que les courtes distances et le fonctionnement à froid », a déclaré Norbert Alt. « Il reste à espérer que l'UE élaborera une nouvelle proposition avec la participation d'experts, de ce qui est techniquement réalisable. En outre, les experts se demandent si le prochain passage de l'UE6d à l'UE7 aura un effet significatif sur la qualité réelle de l'air. Des lois sur les quotas des e-carburants pour la réduction du CO2 seraient beaucoup plus efficaces pour le climat et l'environnement. »

Format texte pour impression




 

 

  News Eco - RP & communiqués de presse - 2001-2021 - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - TAG -